Pourquoi désamianter ?

Jusqu’à l’arrivée du gypse (ou plus habituellement dénommé gyproc), l’amiante était courrament utilisé, surtout au 19è siècle, avec les pratiques de mélange du plâtre lors des grandes vagues de construction des maisons au Québec.  Bien que l’amiante soit interdit depuis 1985 , de nombreux résidents y sont toujours exposés dans les grandes villes ou en région, sans qu’ils le sachent.

En effet, les rénovations qui se sont produits dans les quartiers urbains et centraux de la plupart des grandes villes québecoises, avant les années 60, durant lesquelles le placopâtre est venu remplacer les mélanges de ciment et d’amiante, qui peuvent être nuisibles a votre santé et celle de votre famille.

Conséquences sur la santé

Les fibres d’amiante sont facilement respirées et transportées vers la partie inférieure des poumons. Les conséquences sont aussi variées que :

  • des fibroses pulmonaires (amiantose)
  • changements au niveau de la muqueuse de la cavité thoracique (plèvre).
  • Ces maladies peuvent mener à une fonction respiratoire diminuée et à la mort.
  • Une inhalation à long terme des fibres d’amiante augmente également le risque de cancer du poumon et de mésothéliome.
  • La cardiomégalie peut également se manifester comme effet indirect de la résistance accrue du flux sanguin dans les poumons.

 

Fibres et désamiantage

Les fibres d’amiante dans le plâtre ancien sont souvent remis en circulation dans l’air courant de votre maison, et donc, celui que respire votre famille. Malgré le manque de notoriété de cette affaire, les tribunaux ont statués que les coûts de décontamination étaient à la charge du vendeur pour vice-caché.  Dans ce jugement datant de 2005, la cour a reconnue que le problème de l’amiante n’était pas légiféré au moment de la transaction, avant les années 2000.

 

Des normes strictes

Dès lors qu’une ouverture dans du plâtre doit être pratiquée, par exemple dans les poses de nouvelles prises électriques, ou dès que l’on pratique des travaux de rénovation, par exemple abattre le mur au complet.

 

Avec qui travailler ?

Dans certains précis, comme ce dernier, il est nécessaire de confiner le chantier en pression négative et procéder a une installation pour capter la poussière et les débris dans leur intégralité. En termes statistiques, les causes de maladies liées a l’amiante sont la cause principale de décès indemnisés par la CNESST, tel que le précise l’INSPQ. Faites affaire avec des professionnels reconnus pour vos travaux.