circulation_isolation

Isolation acoustique

L’insonorisation, encore appelée isolation acoustique ou isolation phonique, a pour objectif de minimiser au maximum les bruits de l’environnement d’une construction, qu’elle soit résidentielle, commerciale ou industrielle.

Votre voisine du dessus marche souvent en talons chez elle? Vos enfants aiment écouter leur musique forte ? Vous entendez de plus en plus les voitures qui passent près de chez vous? Avec une densification de plus en plus forte de la population, ce genre de désagréments est malheureusement de plus en plus fréquent. Les bruits générés par votre environnement peuvent vite compromettre la qualité de vie au sein de votre habitation et générer des litiges avec votre voisinage. Des études ont également montré que le bruit était une source importante de stress et de fatigue, pouvant mener à la dépression.

Pour limiter efficacement la propagation du son, il est primordial de connaitre les origines des bruits. Nous distinguons ainsi deux types de bruits :

  • Les bruits d’impact ont pour origine un choc ou une vibration sur une structure, des murs ou des planchers. Lors de l’impact, les matériaux vont vibrer et ainsi propager l’onde du son tout le long de la structure. Ce sont les bruits les plus complexes à réduire, ils sont principalement générés par la marche, le déplacement et la chute d’objets. Ces bruits s’atténuent avec l’ajout de matériaux, comme des barres résilientes ou des produits isolants.
  • Les bruits aériens, comme son nom l’indique, se propagent avec l’air mais aussi avec la vibration des structures. En intérieur, ils sont principalement générés par la voix, la télévision et la radio, alors qu’en extérieur, il s’agira de la vie urbaine à proximité : trafic routier, aérien, ferroviaire et piétonnier. L’exposition aux bruits aériens sera d’autant plus forte avec la présence d’ouvertures dans les parois qui offrent des fuites d’air et laissent ainsi passer le son. Il faudra rendre vos murs étanches pour insonoriser efficacement votre intérieur.

L’insonorisation est un élément important du confort de vie, tout comme peut l’être la qualité de l’air. La mise en place d’une meilleure isolation acoustique va consister à limiter parallèlement les fuites d’air et les vibrations. Pour effectuer les travaux d’isolation, nous allons prendre en compte trois aspects que sont la masse, la désolidarisation et l’effet tambour.

  1. Nous privilégions les matériaux d’isolation qui ont la plus forte masse, puisque plus elle sera élevée, plus le matériau sera isolant.
  2. La désolidarisation va quant à elle réduire la propagation des vibrations et donc du bruit. L’épaisseur d’une carte de crédit est suffisante pour éviter les contacts solides et la diffusion des ondes.
  3. L’effet tambour, encore appelé réverbération acoustique, est un phénomène d’amplification des ondes sonores dans toute cavité, qui se trouvent elles-mêmes dans les parois et structures. Nous réduirons cet effet en injectant par exemple de la cellulose dans les cavités entre les solives.

Au niveau des matériaux insonorisation , nous utilisons :

  • La laine isolante qui est souvent utilisée entre les murs mitoyens peut également l’être pour les cloisons intérieures qui séparent les différentes pièces de l’habitation, comme un salon ou une chambre. Parmi les laines isolantes, la laine de roche constitue un isolant de choix en raison de sa forte résistance au feu, à l’eau et aux moisissures. Pour un produit plus économique, on optera pour de la laine de verre et des performances de résistance réduites.
  • La cellulose, soufflée dans les murs pour remplir les cavités et éviter l’effet tambour est un produit écologique et efficace dans l’isolation des bruits aériens.
  • Les barres résilientes qui désolidarisent les matériaux de la structure, en séparant notamment le gypse des montants. Elles sont principalement utilisées pour isoler le plafond et éviter la propagation des vibrations. Elles s’installent facilement et peuvent être complétées par l’ajout de laine isolante avant le recouvrement par des feuilles de gypses.

Pour garder tout le potentiel d’insonorisation des matériaux utilisés, il est important que l’installation soit bien effectuée. Improviser ce type de travaux peut s’avérer dispendieux si vous n’arrivez à colmater toutes les fuites d’air et si vous vous apercevez que l’isolation que vous avez installée n’est pas suffisante.  Chez Isolation et Couverture Multi-Concept, nous respectons toutes les normes établies par le Code national du bâtiment (CNB) et garantissons nos travaux. Faites appel à des experts ! Contactez-nous, nous pouvons vous aider.

Matériaux:

image007 – Gypse 5/8 « .
– Laine insonorisante Safe’n Soud 3 » ½.
– Barres résilientes.
– Panneaux Sonopan.
– Clous.
– Vis à gypse.
– Colombage en bois ou en acier.
– Ruban à joint.
– Ciment à joint.
– Scellant acoustique.